Cotisation Viagère : est-ce intéressant pour financer une assurance décès ?

Publié le : 28 mai 20214 mins de lecture

Suite au décès d’une personne, procéder à l’organisation des funérailles est incontournable. Malgré la grande tristesse à cause de la perte d’un être cher, il faut économiser toutes les forces nécessaires pour lui rendre un bel et dernier hommage digne. Ces derniers temps, bon nombre de personnes choisissent de préparer à l’avance ses funérailles. D’un côté pour réaliser à la lettre leurs dernières volontés sur terre et de l’autre côté pour épargner la famille de toutes les charges liées à l’organisation. La cotisation viagère est une option de cotisation, est-ce intéressant ?

Qu’est-ce que la cotisation viagère ?

En vous souscrivant à une assurance décès, différentes formules vous seront présentées. Les entreprises funèbres, toujours à l’écoute des clients, n’ont jamais cessé d’apporter les solutions bien adaptées. A titre d’exemple, il y a trois options pour cotiser afin de constituer le capital assuré dont la cotisation viagère en fait partie. Il s’agit d’une cotisation versée par l’assuré jusqu’à son décès. Comparée aux deux autres types de versements (unique et temporaire), la cotisation viagère présente certains avantages. Cependant, il y a tout de même quelques risques. Il faut bien vous renseigner sur tous les détails importants pour pouvoir mieux choisir non seulement l’option de versement mais également l’entreprise funèbre qu’il vous faut.

Quels sont les avantages de la cotisation viagère ?

Dans le cadre d’un contrat obsèques, la cotisation viagère présente des avantages. Les dépenses liées à l’organisation funéraire sont coûteuses, surtout si d’autres critères plus spécifiques entrent en compte comme le rapatriement du corps en cas de décès à l’étranger. Se souscrire à une assurance obsèques peut s’avérer coûteux mais les bons plans existent tout de même. A titre d’exemple, la cotisation viagère est une formule plus légère. La durée de paiement s’étend jusqu’à la mort, ceci permet à l’assuré de constituer le montant nécessaire sur plusieurs années. Il est possible par exemple de payer un montant faible et fixe mensuellement, et ce jusqu’à la fin de votre vie.

Quels sont les inconvénients de la cotisation viagère ?

Comme toute autre chose, la cotisation viagère présente également des inconvénients. Le plus grand risque est de continuer à payer jusqu’au décès sans atteindre le montant défini dès que la mort survienne ou d’atteindre un montant supérieur à celui du montant garanti pour une durée de vie qui dépasse autant. C’est pour cette raison que certaines entreprises funèbres exigent un âge limite en fonction des offres. Il est vivement conseillé de bien étudier les clauses avant de signer le contrat. Il est tout de même possible de résilier un contrat de cotisation viagère (avec possibilités de pénalités) mais sous conditions comme les difficultés financières, le changement de situation familiale, le changement de situation matrimoniale, …

Comment obtenir des devis obsèques : un guide complet
Prévoyance : comment souscrire un capital décès ?

Plan du site